Les Jardins du Rire et des Sourires

Et nous revoilà au début d’un nouveau chapitre. Pour rester fidèles à nous-mêmes, nous avons voulu construire quelque chose de neuf, d’original.

Il n’était plus possible d’augmenter les dimensions de notre spectacle. Nous désirions revenir à quelque chose de plus intimiste, de plus proche du public. Cette intention a prédéterminé la forme et le lieu du spectacle. Nous jouerons «Les Jardins du Rire et des Sourires» sous des chapiteaux de cirque. Nous avons également choisi un nouveau genre de création. C’est en effet un groupe de personnes qui s’est attelé à créer les différents éléments de notre spectacle. Tout tourne autour du chiffre trois: trois scènes, trois formes de rire, trois ambiances différentes, trois musiques, trois éclairages et trois rencontres de l’ensemble des spectateurs dans une arène centrale. Ce spectacle d’un genre nouveau se jouera dans un cadre particulier, sous le pont de la route de distribution urbaine. Endroit magique et extraordinaire tout à la fois et qui ne demande qu’à être paré aux couleurs du rire et des sourires. Attelée à la tâche depuis quelques mois déjà, la Confrérie ne ménage pas ses efforts pour offrir, comme il se doit, un spectacle de qualité au mois d’août 2001. Ce sera, à n’en pas douter, l’événement de l’été pour notre région.

Créateurs :

Mise en scène: Gérard Demierre
Assistants: Florian Sapey et Cédric Dubois
Textes "7 péchés capitaux": Thierry Meury
Musique: Bernard Nussbaumer
Scénographie: Josy Simon
Eclairage: Bernard Hug
Régie: Raphaël Scarciglia
Costumes: Sonia Schindelholz

Chiffres-clé du spectacle :

Nombre d’artistes et techniciens: 350
Nombre de représentations: 13
Spectateurs: 7000