"Les Misérables" de Victor Hugo

Le prochain spectacle que réalisera et présentera la Confrérie des Jardiniers dans le courant de l’été 2005 s’intitule "Les Jardins de Gavroche", adaptation de l’oeuvre "Les Misérables" de Victor Hugo. Brève présentation:

"Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. L’ignorance est la nuit qui commence l’abîme. Où rampe la raison, l’honnêteté périt." Victor Hugo.

A qui douterait de l’importance et de l’actualité de l’oeuvre, on peut répondre ceci: tapez «Les Misérables» sur un moteur de recherche et vous obtenez plus de 500?? réponses! Pianotez «Victor Hugo» et plus de 1???? pages s’offrent à vous…. Alors trop présent, trop populaire, trop commun «Les Misérables» de Victor Hugo? La Confrérie des Jardiniers ne le pense pas, puisqu’elle propose un grand spectacle cet été dans la vieille ville de Delémont: «Les Jardins de Gavroche». Voici quelques indications sur le poète et écrivain Victor Hugo, sur l’œuvre elle-même ainsi que quelques sites utiles… Bonne lecture…..

Biographie

Victor Hugo est né le 26 février 1802 à Besançon. Excellent élève, il remporte un concours de poésie alors qu’il n’a que 17 ans. En 1822, il épouse son premier amour – contrarié dans un premier temps par sa mère - Adèle Foucher, qui devient la mère de ses 5 enfants. En 1830, il est le leader d’un groupe de romantiques rebelles. C’est un revirement pour ce monarchiste, qui s’explique notamment par sa liaison avec Juliette Drouet, qui restera sa maîtresse toute sa vie. En 1845, il perd une fille dans un accident de voiture. Pour oublier sa douleur, il s’investit en politique.

Après la révolution de 1848, il est élu député à l’assemblée constitutionnelle. Trois ans plus tard, lorsque Louis Napoléon abolit la République et rétablit l’Empire, Hugo risque l’exécution. Il doit s’enfuir à Bruxelles, il y passe les années qui suivent en exil et publie alors plusieurs nouvelles. Quand «Les Misérables» sortent en 1862, c’est un succès immédiat. La critique est pourtant négative: trop sentimental. Après la chute de l’Empire en 1870, Hugo fait un retour triomphal à Paris. Il perd deux fils, l’un 1871, l’autre en 1873. Bien qu’il soit élu au Sénat en 1876, il retourne pour raison de santé dans le Guernesey. Mme Hugo meurt en 1868, Mme Drouet en 1882.

Victor Hugo s’éteint en 1885 à l’âge de 83 ans. Trois millions de personnes assistent au cortège qui mène sa dépouille au Panthéon. Un signe de reconnaissance et d’amour pour avoir été, de son vivant, le plus populaire des écrivains et un grand défenseur de la République.

Bibliographie : Odes (Poésies, 1822), Cromwell (Théâtre, 1827), Les Orientales (Théâtre, 1829), Marion de Lorme (Théâtre, 1829), Hernani (Théâtre, 1830), Les Feuilles d’automne (Poésies, 1831), Notre-Dame de Paris (roman historique, 1831), Le roi s’amuse (Théâtre, 1832), Marie Tudor (Théâtre, 1833), Lucrèce Borgia (Théâtre, 1833), Les Chants du Crépuscule (Poésies, 1835), Les Voix intérieures (Poésies, 1837), Ruy Blas (Théâtre, 1838), Les Rayons et les Ombres (Poésies, 1840), Les Châtiments (1853), Les Contemplations (1856), La Légende des Siècles (Poésie,1859) Les Misérables (roman, 1862), William Shakespeare (essai 1864), les Travailleurs de la mer (roman, 1866), l’Homme qui rit (roman, 1869), L’année terrible (1872), Quatre-vingt-treize (1874), l’Art d’être grand-père (1877), Religions et religion (1880), Les Quatre Vents de l’esprit (1881), Choses vues (1887).

Liens utiles

  • The Victor Hugo Website
  • Bibliographie de victor par romantis
  • victorhugo.culture.fr
  • poetes.com - Victor Hugo, le poète

«Les Misérables»

Victor Hugo a commencé Les Misérables en 1845 sous le titre Les Misères. Puis il abandonne pendant quinze ans, et reprend en 1860. La première partie du livre paraît en 1862. Immense succès populaire, la foule s’amasse dès 6 heures du matin devant les grilles des librairies.

Cette œuvre est bâtie en cinq parties et le récit s’organise au tour de Jean Valjean, ancien forçat, depuis sa sortie de prison jusqu’à sa mort. Autour de lui, apparaissent aussi les destinées d’autres misérables : Fantine, ouvrière obligée de confier Cosette, sa fille, à des inconnus, les Thénardier, qui la traiteront comme un esclave. Marius, qui tombe amoureux de Cosette, et qui s’engagera sur les barricades. Gavroche, gamin de Paris, qui sera tué, en chantant, sur une barricade.

Les Misérables apparaissent comme ce "livre unique" dont rêvait le dix-neuvième siècle. Certains ont pourtant critiqué Les Misérables pour la faiblesse de sa psychologie et sa simplification caricaturale de la société. Force est de constater, plus de cent quarante ans après sa sortie, sa vigueur et de saluer cette œuvre, qui selon Victor Hugo lui-même, visait à dénoncer la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit.

Au niveau cinématographique, les plus grands ont interprétés Jean Valjean: Jean Gabin, Lino Ventura, Gérard Depardieu pour n’en citer que trois.